back

Jeux paralympiques 2016 Le 1500 m├Ętres plus rapide que celui des valides [10-2016]

L’athlète algérien Abdellatif Baka a remporté la médaille d’or du 1500m aux jeux paralympiques 2016 le lundi 12 septembre 2016. Il a devancé sur la ligne d’arrivée l'Éthiopien Tamiru Demisse et le Kényan Henry Kirwa.

Cette course est selon certains observateurs de la scène sportive une performance historique. En effet, les quatre premiers de la course ont couru plus vite que Matthew Centrowitz, champion olympique, lors de la finale des Jeux olympiques 2016. Selon l’hebdomadaire Jeune Afrique, d’un côté, une finale paralympique (catégorie T13, celle des malvoyants) qui s’est courue sur un rythme effréné, et de l’autre, une finale olympique (au mois d’aout), qui avait été la plus lente depuis les Jeux olympiques de 1932. Résultat, poursuit J.A, les quatre premiers classés du 1 500 mètres paralympique ont réalisé, le lundi 12 septembre dernier, un meilleur temps que celui du récent champion olympique de la spécialité, Matthew Centrowitz, sacré en 3 minutes 50 secondes.

Mais le quotidien français l’Equipe précise que la finale des Jeux Olympiques (JO) a été une course lente, très tactique, où tout s'est joué dans les 400 derniers mètres. Il faut ainsi remonter à 1932 pour retrouver un chrono gagnant aussi "faible". Le chrono de Centrowitz aux Jeux ne reflète pas son niveau réel : son record personnel est de 3'30''40.

Qu’à cela ne tienne, la performance d'Abdellatif Baka selon l’Equipe n'en demeure pas moins impressionnante : nouveau détenteur du record du monde, il a réalisé un temps inférieur de 16 secondes seulement au record olympique de Noah Ngeny (2000). Il a également offert à l'Algérie son premier titre paralympique cette année à Rio. C’est sa deuxième médaille d’or après sa victoire en finale du 800 mètres, il y a quatre ans. Après la course, il a déclaré, ému au micro de Sport24 : « Cette médaille cache une grande souffrance et beaucoup d’abnégation. Je la dédie à ma famille, mes amis et au peuple algérien ».

Les Jeux paralympiques réunissent des athlètes handicapés de tous pays pour des épreuves handisports. Y participent des athlètes handicapés physiques ou visuels (amputés, aveugles, infirmes moteurs, cérébraux ou en fauteuil roulant, ou tout autre handicap physique) ainsi que les athlètes handicapés mentaux.

Ils sont organisés par le Comité international paralympique (et non pas par le Comité international olympique) et ont lieu tous les 4 ans à la suite des Jeux olympiques. Les sourds et malentendants peuvent prendre part aux Deaflympics (Jeux olympiques des sourds). Les personnes atteintes d'un handicap mental pouvaient aussi participer aux Jeux olympiques spéciaux, jusqu'à leur réintégration, en 2012, aux Jeux paralympiques d'été (après en avoir été exclus depuis 2000).

Source : http://www.lenouvelafrique.net/pg.php?id_news=1244